Flux RSS

Archives de Tag: Starlion

Korgbrain – Higher

Publié le

artworks-000069214703-1rlbl2-t500x500

En attendant la nouvelle version de votre site préféré, on a quand même décidé de continuer de vous fournir en musique avec la sortie du dernier EP de l’ami Korgbrain : « Higher » sur le label Police Records / Brigade Mondaine. Apres nous avoir scotché en signant l’instrumentale du morceau « Shlag Music » sur le dernier album de Grems (entre autre), voici aujourd’hui son EP composé de 5 morceaux oscillant entre plusieurs styles musicaux, en passant de la deep au hip-hop ou encore un pointe de jazz mélangé avec de la bonne basse UK.., Korgbrain sait comment combler notre plaisir auditif.

Dès le premier morceau, le ton est donné.. L’escalade sonore est lancée avec « Scale It » et la magnifique voix de la chanteuse Timä.

Pour le second morceau, place à une note jazzy avec quelques notes de xylophone entrecoupé d’une basse à contretemps et d’un vocal parfaitement sensuel. Ce morceau réalisé avec Yann Dulché et Dinia, signe ici un beau travail de groupe. Pour illustrer ce morceau mettons nous en situation : Dîner aux chandelles avec une jeune demoiselle, vous lui proposez un dernier verre à votre domicile pour conclure la soirée, le morceau « Infatuated » est là pour détendre l’atmosphere. Cette ambiance un peu jazzy vous permettra de vous abandonner dans une balade romantique en compagnie de cette charmante conquête.

Maintenant place à la poésie avec notre morceau préféré de cet EP en collaboration avec Starlion. A la première écoute, ce morceau nous a étrangement rappelé des ambiances à la Nicolas Jaar comme sur le morceau « Got A Woman », mélangeant atmosphère angoissante, plume aiguisée et musique électronique. Une bien belle collaboration sur ce morceau, qui, on espère se renouvellera très vite..

« On suit des bergers de merde au Q.I de chèvre..« 

Les deux derniers morceaux de cet EP sont eux aussi très bien construits, le morceau éponyme « Higher » vient compléter à son tour cet EP déjà bien complet en nous proposant un son bien UK accompagné par -H-O-Time pour le chant. Et pour finir le morceau « White » conclura ce balade musicale avec brio, tout en douceur, de quoi nous transporter « Ailleurs/Higher ». Pour faire simple, un EP vraiment attendu qui risque de faire parler de lui, il sonne juste et tente des univers des différents pour nous mener sur un seul et unique chemin : « Higher ». Bref, trêve de blabla, on clique sur le lien en dessous et on écoute.

Enjoy.

Sinon côté concerts, voici ses prochaines dates pour les plus curieux :
30.01 @ Crooner, Rouen (‘Higher’ Release Party) w/ Stwo & Kartell 01.02 @ La Dynamo, Toulouse 28.02 @ Bazaar Brussels w/ French Fries & BAMBOUNOU 08.03 @ Valence. 12.03 @ Social Club 08.05 @ TEALER party w/ 123Mrk (ROUEN).

Plus d’infos : Korgbain.

BONUS : On se remet un petit coup de Shlag Music tiens.

OMG ! It’s Monday #35

Publié le

#1 – Perrion – Get a Job

#2 – Oliver – MYB

#3 – Toro Y Moi – Never Matter

#4 – Romeofoxtrott – Noble

#5 – INS – Loveheadshot (Sublime..)

#6 – Jimmy&Wenzel – Moving

#7 – Todd Terry & J Paul getto (Big Dope P Remix)

#8 – Pale Spectres – Helen of Troy

#9 – Fryars – On your Own

#10 – Shlohmo – Bo Peep ft Jeremih. (NSFW)

#11 – Daft Punk – Random Access Memories ( Vanderway Edit)

#12 – Dope D.O.D – Millenium Falcon.

#13 – M.IN, Muovo – Don’t Stop

#14 – Starlion – Danse ou j’tire.

BONUS : Live Is A Banana – Andrea 

PMPDJ – Haterville

Publié le

PMPDJ, pour ceux qui ne connaissent pas encore c’est un crew composé de 4 membres : Grems, Entek, MiM et Starlion. Aujourd’hui ils sont de retour avec un nouvel album intitulé « Haterville ». Un album essentiellement numérique composé de 11 tracks avec des invités fort agréable tels que : Dadoo, Rimcash

Comme l’explique Grems, PMPDJ c’est : « Quatre activistes du hip-hop maîtrisant pour chacun minimum deux disciplines du hip-hop. Nous avons chacun de vrais métiers nous permettant de ne pas salir notre musique, de vrais métiers nous permettant une liberté sans égale dans nos choix musicaux. »

Haterville c’est avant tout un pur concentré de musique, ça kick sec, ça balance sévère et ça rap sans limite d’expression !
Le groupe à réussit à faire tenir le suspense en clippant 2 morceaux : « Stachmou » & « MMP ». Un album avant-gardiste qui laissera sa trace à coup sur ! Mention spéciale pour le titre « Anthem », « VV » ainsi que « USLE le S.A.V« .

« PMPDJ On est des O.V.N.I.S »

Pour se le procurer c’est ici : ITUNES

Enjoy.

Mr Ogz : Chat Man feat Starlion

Publié le

Aujourd’hui un extrait du futur projet de Mr Ogz qui s’intitulera « Battements ». Un projet qui comprendra des invités de marques tels que : Greg Frite, Grems, Veerus, A2H et pleins d’autre.

Voici donc le premier extrait avec pour invité le rappeur Fronçais : Starlion.
Starlion
qui avait réaliser une interview sur le site il y a déjà quelques temps,  nous montre qu’il n’a pas perdu la main, bien au contraire.

Une instru bien dosée sur un flow bien serré, le projet s’annonce bouillant donc restez attentif.
Un projet qui sortira sur WelshRecordz.

Enjoy.

PMPDJ – Stachmou

Publié le

Après MMP#! en guise de premier extrait de leur futur album. Les Fronçais Grems, MiM, Entek et Starlion aka PMPDJ viennent de sortir un nouveau clip « Stachmou ».

Des lyrics de qualité qui envoient tous les haters à terre. Une instru explosive sur des flow ravageurs, voilà la puissance sonore des membre du collectif  PMPDJ.
(Pour Ma Paire De Jordan)

Expliquer en commentaire sur la vidéo, les fronçais remettent les pendules à l’heure !
« Nous représentons la France la vraie, celle du métissage celle des années 80 celle où féminisme veut dire la même chose que machiste, celle qui ne supporte pas l’irrespect, celle qui n’impose à personne ses croyances et sa religion.
Celle qui n’est pas assistée, celle qui ne se plaint que d’une chose ,le racisme que vous avez mis en place.
Nous sommes humains, nous continuerons a imposer nos valeurs de respect »

Enjoy.

Starlion – Interview

Publié le

Starlion est un rappeur originaire de Reims. Il fait ses premiers pas au sein du collectif Footzbeul FTZ. Entouré de musiciens et de son beatmaker Ashken, Starlion passe avec aisance d’une note à l’autre, entre rock, acid jazz, électro ou soul, tout en gardant un fort ancrage hip hop comme en témoigne son dernier album « La Cave se Rebiff« . Suite à quelques messages, Starlion s’est prêté avec joie au jeu du question/réponse . Une interview téléphonique retranscrite sur DavyCroket rien que pour vous !

Enjoy… 

DavyCroket : Starlion, un intriguant personnage, mais au final qui se cache derrière ce nom de scène ? Quel est ton parcours ?

Starlion : En fait, derrière Starlion se cache surtout Nicolas. Mon nom de scène, c’est parti vraiment d’un déclic, l’effet de « la madeleine de Proust » Je regardais un vieux dessin animé, « Les Cosmocats » dans lequel on retrouvait un personnage qui s’appelle Starlion. Tout est parti de là ! Après, je baigne dans le Hip-hop depuis que je suis né. J’ai d’abord commencé dans la breakdance, ensuite je suis devenu papa très jeune du coup je me suis plus investi dans le rap.

DavyCroket : Je te suis depuis pas mal de temps, j’ai pu constater beaucoup de changements, notamment sur «La cave se rebiff’». Quel effet cela te fait d’être accompagné par des musiciens ? 

Starlion : Dans le rap, on est des instruments solistes. Il y a beaucoup de sons créés virtuellement, alors que jouer avec une troupe ce n’est pas pareil, la présence humaine n’apporte pas les mêmes choses. Sur scène, avec ta troupe on ressemble plus une armée de soldats prête à défendre tes textes. Étrangement, tu as une complicité complètement différente qui apporte une autre tournure dans tes textes. Quand tu es en concert, avec ta troupe, les gens seront forcément plus ciblés par le contenu de ton texte et ce qu’il dégage . 

DavyCroket : «La cave se rebiff’», une belle réussite, un alliage entre le rap et le champagne, pur produit «made in Reims», comment t’est venue cette idée ?

Starlion : La collaboration s’est fait vraiment faite assez simplement, j’ai eu la chance de rencontrer Claude Giraud qui a été très enthousiasmé par ce projet. Si tu veux cet album on l’a enregistré dans une cave donc forcément il avait déjà un point commun, donc pour moi l’album était indissociable de la bouteille de champagne, je voulais que ça sonne « Rap Champagne »  !  Ça a mis 2 ans et demi à faire surface, car au lieu de partir de zéro je suis parti de -40. Il y avait beaucoup plus de pression à gérer. Le plus dur pour un rappeur, c’est de savoir si j’étais un artiste. Mon but est un peu le même que celui de tous les artistes, c’est-à-dire de pouvoir laisser une trace de mon travail afin qu’il soit reconnu et conservé au fil des années. 


« Mon  but est un peu le même que tout les artistes, c’est à dire de pouvoir laisser une trace de mon travail afin qu’il soit reconnu et conservé au fil des années » 

 

DavyCroket : Comment en es-tu arrivé à signer chez LA FRONCE ? (Bande de fous, va !)

Starlion : Par rencontres et par passion, c’est des mecs qui ont du buzz tels que Greg Frite, Grems etc. Des mecs comme Greg Frite je les écoutais quand j’étais plus jeune, et forcement ça apporte quelques choses de se retrouver à leurs cotés. Plus on te dira que tu es un fou, plus tu marqueras ta trace que ça soit positif ou non ! Et puis de toute façon, plus on est de fous, plus on rit ! 


DavyCroket : Le morceau «Petit homme» dévoile une magnifique facette de ta musique. Parmi le ou lesquels de tous ces «petits hommes » te reconnaîtrais-tu le plus ?

Starlion : En fait, je me reconnais dans tous, c’est con hein, mais c’est ça. Petit homme c’est le fruit de tous en fait. A l’origine, je chantais la comptine à ma fille et je me suis reconnu à travers « La maison est en carton , les escaliers sont en papiers » Tu vois ce que je veux dire ? Et puis de toute façon  au final soit on se reconnaît dans un de ces petits hommes soit on en connait forcement un ! ( rires ). 

DavyCroket : Une plume aiguisée pour des textes merveilleusement bien travaillés, comment t’est venue cette passion pour l’écriture et quelles sont tes principales influences ? 

Starlion : Je me force à être curieux en fait, c’est devenu maladif. Quand quelque chose te tient à cœur tu cherches forcement à en découvrir un peu plus chaque jour. Pour chaque passion c’est comme ça. Tu vois en plus maintenant, on se renferme sur nous-mêmes, on ne prend plus le temps de connaître les autres, et on ne prend plus le temps de se connaitre soi-même non plus. Du coup les gens suivent ce qui passe à la radio et forcément on ne cherche plus à découvrir de nouvelles choses. Dans la vie, peu importent les choix ou les décisions que l’on prend, il faut savoir que l’on fera toujours des erreur. Mais ces-erreurs là te permettront toujours d’en tirer une conclusion ! 

« Je me force à être curieux en fait, c’est devenu maladif « .

DavyCroket : Question Playlist Obligatoire, les 5 morceaux qui te tiennent à cœur  ?


DavyCroket : Tu as des idées pour la suite ?

Starlion : Oui j’ai pas mal d’idées qui trottent dans ma tête. Tout d’abord avec La Fronce, les gens nous attendent à un endroit où l’on ne sera pas ! Alors préparez vous… Ensuite j’ai d’autres projets qui risquent de sortir d’ici quelques temps.

DavyCroket : Et pour finir, comment qualifierais-tu ton album si tu devais le décrire en quelques mots ?

Starlion : Il est vrai. Y’a pas de mensonges dedans en fait c’est ça ha ha !

Pour suivre Starlion , ça se passe ici : STARLION
Pour le coffret  » La cave se Rebiff’  » ça se passe ici : LE CODE NOIR 
Pour suivre LA FRONCE , c’est ici : LA FRONCE 

OMG ! It’s Monday ! #13

Publié le

#1 – Toast – Grems x Starlion

#2 – Starlion – Petit Homme

#3 – Bart B More x Harvard Bass – The Funky One

#4 – Junco Partners – Fly Me High

#5 – Nero – Crush On You

#6 – Viadrina – Forester

#7 – The Superman Lovers feat Cristine – C’est bon !

#8 – Grems x Nekfeu – Les vrais savent

#9 – Spank Rock – #1 Hit

#10 – Neako – « Flossin » Feat Juicy J

#11 – Biga Ranx – Gipsy Rock

#12 – Chiddy Bang – Mind Your Manners