Flux RSS

Archives de Tag: Kartell

Korgbrain – Higher

Publié le

artworks-000069214703-1rlbl2-t500x500

En attendant la nouvelle version de votre site préféré, on a quand même décidé de continuer de vous fournir en musique avec la sortie du dernier EP de l’ami Korgbrain : « Higher » sur le label Police Records / Brigade Mondaine. Apres nous avoir scotché en signant l’instrumentale du morceau « Shlag Music » sur le dernier album de Grems (entre autre), voici aujourd’hui son EP composé de 5 morceaux oscillant entre plusieurs styles musicaux, en passant de la deep au hip-hop ou encore un pointe de jazz mélangé avec de la bonne basse UK.., Korgbrain sait comment combler notre plaisir auditif.

Dès le premier morceau, le ton est donné.. L’escalade sonore est lancée avec « Scale It » et la magnifique voix de la chanteuse Timä.

Pour le second morceau, place à une note jazzy avec quelques notes de xylophone entrecoupé d’une basse à contretemps et d’un vocal parfaitement sensuel. Ce morceau réalisé avec Yann Dulché et Dinia, signe ici un beau travail de groupe. Pour illustrer ce morceau mettons nous en situation : Dîner aux chandelles avec une jeune demoiselle, vous lui proposez un dernier verre à votre domicile pour conclure la soirée, le morceau « Infatuated » est là pour détendre l’atmosphere. Cette ambiance un peu jazzy vous permettra de vous abandonner dans une balade romantique en compagnie de cette charmante conquête.

Maintenant place à la poésie avec notre morceau préféré de cet EP en collaboration avec Starlion. A la première écoute, ce morceau nous a étrangement rappelé des ambiances à la Nicolas Jaar comme sur le morceau « Got A Woman », mélangeant atmosphère angoissante, plume aiguisée et musique électronique. Une bien belle collaboration sur ce morceau, qui, on espère se renouvellera très vite..

« On suit des bergers de merde au Q.I de chèvre..« 

Les deux derniers morceaux de cet EP sont eux aussi très bien construits, le morceau éponyme « Higher » vient compléter à son tour cet EP déjà bien complet en nous proposant un son bien UK accompagné par -H-O-Time pour le chant. Et pour finir le morceau « White » conclura ce balade musicale avec brio, tout en douceur, de quoi nous transporter « Ailleurs/Higher ». Pour faire simple, un EP vraiment attendu qui risque de faire parler de lui, il sonne juste et tente des univers des différents pour nous mener sur un seul et unique chemin : « Higher ». Bref, trêve de blabla, on clique sur le lien en dessous et on écoute.

Enjoy.

Sinon côté concerts, voici ses prochaines dates pour les plus curieux :
30.01 @ Crooner, Rouen (‘Higher’ Release Party) w/ Stwo & Kartell 01.02 @ La Dynamo, Toulouse 28.02 @ Bazaar Brussels w/ French Fries & BAMBOUNOU 08.03 @ Valence. 12.03 @ Social Club 08.05 @ TEALER party w/ 123Mrk (ROUEN).

Plus d’infos : Korgbain.

BONUS : On se remet un petit coup de Shlag Music tiens.

Supply – Twenty for Seven

Publié le

Supply-Twenty-Four-Seven-EP

Tout juste remis de notre week-end mouvementé au Free Music Festival, que nous ré-attaquons en beauté avec le dernier EP de Supply. Une belle petite trouvaille signée sur le label Nymphony Records. Pour informations Supply est originaire de Bordeaux et membre de Nymphony Records depuis 2012.

Tombé sous le charme dès la première écoute, l’EP tourne en boucle depuis quelques jours chez DavyCroket. Un mélange parfaitement dosé entre house/chillwave et une petite dose de funk. Une belle lancée pour son EP (plus de 50.000 écoutes) et on espère que ça continuera pour lui. La dose d’amour qu’il nous fallait pour démarrer la semaine avec gaieté. Comme dirait un certain philosophe « Amour Tendresse et Chocolat. »

Mention coup de cœur pour le morceau « Al’right » qui nous plonge dans une atmosphère vraiment agréable et qui s’écoute sans fin, à mi chemin entre Cherokee et Kartell ou encore Synapson et Breakbot. Bref on n’en dit pas plus et bonne écoute !

Enjoy.

 

Excuse My French x Allo Floride : Launch Party

Publié le

Excuse-my-French-Allo-Floride

ALLO FLORIDE LAUNCH PARTY
with
 Lifelike x Flume x Soulsquare & Racecraft ft Dj Atom x Kartell x Dream Koala x Dj Soul K x FKJ

L’année vient à peine de commencer que ça y est, Excuse My French organise une nouvelle soirée, en association avec Allo Floride, nouveau géant de la scène musicale parisienne. Et cette fois-ci, tout droit venu d’Australie, c’est Flume qui marque le coup. Une venue attendue suite à la réussite incontestable de son premier album sorti fin 2012. J’annonce la couleur, soirée mitigée ce 19 janvier à la Bellevilloise malgré le fait que le club soit plein.

Que dire ? La population présente était exécrable. Mal élevée. Hautaine. Snob. Enfin vous avez compris. Du coup je vais m’étendre sur les bons points de la soirée, ça vaudra probablement mieux. D’un point de vu musical, on était proche de la perfection. Heureusement car c’est probablement ce qui m’a évité de faire un meurtre.

734508_567916253238542_1708904959_n

 Dream Koala fut la découverte de la soirée ; 18 ans, dreads folles et chemise hawaïenne, c’est celui qui m’a emmené le plus loin. Un set qui donnait des frissons du début jusqu’à la fin, qui nous portait dans un monde parfait fait d’amour, d’eau fraîche et de paillettes. Et il se donnait du mal pour nous faire vivre cette expérience, sa musique vivait en lui, il n’était là que pour faire son travail et il le faisait bien.

Comme un petit exemple vaut mieux qu’un grand discours  alors voici sa dernière track, (disponible en Free DL en plus de ça) :

58239_567917299905104_2122868953_n

FKJ vaut également la peine qu’on parle de lui. Un Dj, un vrai, pas un qui lève les mains pour faire semblant d’ambiancer les foules. Les seules fois où ses mains quittaient ses platines, c’était pour prendre sa guitare ou jouer sur son synthé… Du disco funk qui fait danser, nous préparant habilement à l’arrivée de Soulsquare.

Plus d’infos : https://soundcloud.com/fkj-2

601296_567917623238405_1154303741_n

Ah lala, Soulsquare, mais quel show. Il chauffe la foule d’une telle façon que le public devient fou. Il forme une masse sautillante et hurlante, c’est la débandade, mais lorsqu’on regarde les gens un a un, et bien c’est le bonheur qu’on lit dans leurs yeux. Oui, Soulsquare sur scène, c’est comme le Père Noël pour un enfant.

Dj Atom est là pour l’accompagner, et on a beau penser ce que l’on veut de la montée de C2C ces derniers temps, de Beat Torrent et cie, lorsqu’il nous fait une démonstration de scratch, et bien on se tait et on écoute.

Bref, en deux mots, si vous avez l’occasion d’aller voir Soulsquare, qu’il soit seul ou accompagné de compères, et bien ALLEZ-Y ! Ils ont su reproduire du bon rap Old School à sa manière. Et veuillez excuser cette expression familière, mais ces gars déchirent.

602812_567919913238176_1850238707_n

Passons à Flume.

Monsieur devait prendre le relai à 2h30, mais comme Liszt le faisait en son temps, il a lui aussi compris qu’arriver en retard est la meilleure solution pour se faire remarquer.3h sonne, et enfin il apparaît derrière ses platines. J’avoue que le début de son set m’a fait tiquer : transitions moyennement bien réalisées, aucun jeu particulier. J’ai rapidement peur d’être décue.

Mais c’est là aussi qu’il montre qu’il a compris comment le business fonctionnait. Ce n’était que l’échauffement Dieu merci. Tout d’un coup, il s’emporte et balance un set dont les meilleurs Djs pourraient être vert de jalousie (j’exagère à peine). On connait le style de Flume, c’est comme qui dirait un artiste chill, mais pas en live. C’est plus de la grosse trap de dreamer qu’il nous envoie.

Petite démonstration vidéo de son set :

Si vous n’êtes pas convaincus, alors je peux affirmer que la salle était pleine à craquer, les filles hurlait et bizarrement, j’ai eu l’image d’une jeune vierge de 14 ans devant Justin BieberFlume était le chef ce soir là, c’est net. Et comme un chef, à la fin de son set, probablement intérieurement satisfait, il plaque tout et s’en va sans regarder en arrière.

Lifelike a enchaîné de suite. Petit set électro-house dansant contrastant celui de son prédécesseur.Mais la fatigue se fait ressentir dans le public et malheureusement la salle se vide peu à peu. Pour ma part, j’ai beau adorer ce qu’il joue, l’ambiance n’étant pas au rendez-vous, tellement les gens sont détestables, je décide de me retirer avant la fin de la soirée, à la moitié du jeu de Lifelike, ratant ainsi la prestation de Kartell. Mea Culpa Messieurs.

En conclusion, cette soirée fut très riche au niveau de la découverte musicale. Mais je me serais aisément passé du reste.Les artistes, je retournerai les voir, et plutôt 10 fois qu’une. Quant à La Bellevilloise, à part en échange d’une certaine somme d’argent, il en est hors de question.

Crédits Photos : Andres Pandor.

Propos recueillis par Johanna 

Cherokee & Kartell – Atwater

Publié le

Le son de la rentrée aujourd’hui, avec une collaboration house que ravira de nombreux adeptes.
Cherokee et Kartell, 2 jeunes monuments de la Nu/Disco française qui se sont réunis pour fêter la fin des vacances comme il se doit avec un morceau plus que réussi : Atwater.

Une descente au fin fond des océans, une ligne de basse enivrante et qui permet de nous faire croire quelques instants que les vacances durerons plus longtemps que prévu…

« Des effets de coupure à la Justice, Un savant mélange bien juteux de deep house & nu disco qui bounce et vous fera certainement bouger votre body en ouverture de soirée ! »

Enjoy.

Kartell – Riviera EP

Publié le

19 Mai. Temps de merde pour la majorité de la France. Pour la peine il faut réchauffer notre température corporelle et pour cela, DavyCroket a la solution en vous faisant  découvrir le nouvel EP de Kartell : Riviera.

Après un premier EP sorti sur Shiny Disco ClubKartell revient avec un deuxième tout juste sorti aujourd’hui sur le jeune label Roche Musique. Fidèle à son style, il nous livre cinq morceaux d’un délicieux mélange de House, Disco, Soul et Funk, dont un remix de Darius de l’excellent titre Pantera.
Comme le dirait Stockholm Beat Connection :
« Disco ? Soul ? Funk ? Slow House ? Nu-Disco ? Chill wave ? Or just Simply : Kartell »

Kartell met les bouchées doubles en nous clippant le fameux titre « Pantera » réalisé par L’équipe  PAINSURPRISE. De quoi chiller tranquillement dans son canapé tout en sirotant un malibu ananas. Kartell nous régale et ça nous fait plaisir !

Enjoy. 

Les Loups – Club Coeur – LP

Publié le

Vendredi 16 Mars 2012, le thermomètre affiche 23 dégres de moyenne dans toute la France… L’été est en avance de quelques mois apparemment et pour honorer ce temps merveilleux, rien de mieux que  » Club Coeur «  le nouvel album by Les Loups (Facebook). Le trio Allemand nous offre leur LP composé de 10 tracks bien fraiches. La sortie officielle s’effectuera officiellement le 6 avril mais pour le moment l’album est dispo sur Soundcloud !

La première chanson coup de cœur est « Save The night ». Des sonorités langoureuses, un rythme qui vous berce, de quoi vous prélasser dans un transat au bord de l’eau, détente… Des basses suaves, un vocal appétissant – bref les fans de Nu-Disco et Nu-Funk seront comblés.

Enjoy…


Pour ne pas vous laisser sur votre faim, Les Loups remettent ça avec le fameux titre : The Break-up, avec une bassline hors du commun. Elle vous rappellera sûrement des artistes tels que Breakbot ou encore Chateaubriand

Double Enjoy…

Bref au final, vous pouvez vous le procurer sur ITUNES  en attendant sa sortie officielle sur toutes les plateformes.

Cadeau :

Demon – You Are My High ( Kartell & Cézaire Remix )

Publié le

Kartell et Cézaire sont deux jeunes parisiens qui commencent à bien se faire connaitre avec leurs morceaux house. Aujourd’hui, ils nous font tourner leurs remixes du fameux morceau de Demon – You Are My High. Encore une fois, les gars du label Roche Musique balancent du bon boulot.

Sur le morceau de Kartell, une grosse dose de filtre avec de la nu-house comme je les aime ! Là où Kartell marque le coup c’est dans la déformation du morceau original qui nous envoûte complètement…

Quant à Cézaire, le remix est légèrement plus attractif. Du beat bounce, sur un esprit techno/house, des filtres saccadés, avec le vocal d’origine qui colle parfaitement à son atmosphère, bref un petit concentré de remue ménage électronique qui ne vous laisserat pas insensible !

Kartell Remix : 

Cézaire Remix :

Et sans oublier l’incontournable clip qui à fait polémique au début des années 2000 😉 !