Flux RSS

Archives de Tag: Biga*Ranx

Here I Come #4 @Rock School Barbey [LIVE REPORT]

Publié le

Le Samedi 18 janvier 2014,  se déroulait à la Rock School Barbey la première soirée Here I Come de l’année. Particularité de cette soirée : une programmation de folie et une entrée gratuite pour tous les fans de  Reggae Music.

1011529_10151772647682062_459007361_n

20h30, ouverture des portes, la Rock School se remplit petit à petit sous les vibes de AWAKS SOUND in da club en sirotant quelques verres..

21h30 coup d’envoi dans la grande salle, BODEGA SOUND & Dougy Man est là pour démarrer la soirée. Le Sound System bordelais chauffe le public avec de bons riddims, et notamment une reprise d’un grand classique que l’équipe de DavyCroket affectionne particulièrement : Real Rock Riddim, de Studio One.

72938_504823826296850_1647134303_n

Le public est chaud à point et  les salles se sont remplies… 22h15 c’est la charmante SUPA MANA qui prend le relais. Distillant une sélection de qualité, voyageant à travers le temps, pour aller du rocksteady des 60’s aux musiques plus modernes des 90’s, la jeune parisienne nous offre un show bien maitrisé ! Pétillante et dynamique, on espere la revoir très vite sur les scènes bordelaises !

23h15, c’est au tour d’ATILI BANDALERO de prendre place derrière les platines. Vous le connaissez déjà bien, peut-être même sans le savoir… le dj/producteur, qui se trouve être le frère de Biga*Ranx, a travaillé à ses cotés en tant que producteur, parolier ou encore choriste. C’est en solo qu’il se produit maintenant sur scène proposant principalement des remix de qualités ou encore plein de collaborations. Il mélange avec brio des sons reggae, dance hall, hip-hop, sans oublier de grosses basses dubstep que l’artiste affectionne particulièrement. Et là le public devient fou, et commence à rendre l’atmosphere encore plus folle en grimpant sur la scene, chapeau champion !  Une bonne grosse claque sonore qui restera dans nos oreilles pendant un bon bout de temps.

Après quelques tunes pour chauffer une dernière fois le public, JOSEPH COTTON fait son apparition sur la scène… L’experience de Joseph vient completer le set du jeune tourangeau avec brio.  intitulé « Back To The Roots ».

Il est minuit passé et là le talentueux Biga*Ranx fait son apparition pour combler le public de la Rock School Barbey.. Le tourangeau, actuellement à Paris pour préparer son nouveau show, a décidé de venir s’incruster pour notre plus grand plaisir dans la soirée organisée par son label X-Ray Production. La combinaison Joseph Cotton/ Biga Ranx marche à merveille et ils nous le prouvent en chantant quelques uns de leurs morceaux. Good Vibes.

1560374_728459387177652_414204758_n

Petite pause pour l’équipe de DavyCroket : direction le club le temps de boire une (plusieurs ?) bières fraîches, pendant que MIGHTY EARTH SOUND continue de maintenir l’ambiance de folie qui règne dans la salle.  On retrouve alors Pierroots, du groupe bordelais KinkyTone, en acoustique dans la partie club. Le jeune musicien nous offre une agréable prestation et on prendra plaisir à aller le retrouver d’ici peu dans les soirées bordelaises.

1h00… MANUDIGITAL & DON CAMILO prennent possession de la scène pour ambiancer tout le monde à  base de production digitale. Le Riddim Maker, que l’on a découvert sur internet grâce à ses digitales sessions en compagnie de nombreux artistes, endiable la scène. Au moment où les deux selecta balancent « Run Come » l’un des tunes les plus remarqués de l’année 2013, le public est en extase.

Il est 1h30 du matin, la Rock School Barbey est pleine à craquer. Sur Scène, Don Camilo appelle Joseph Cotton et Biga*Ranx pour venir partager une petite session Freestyle. Un moment de convivialité  qui restera sûrement gravé dans les anales. Les trois MC’s posent les uns après les autres leurs impros sur les riddims de Manu Digital qui nous montre tout son talent avec son Casio MT-40.

2h du matin, les gars laissent la place au trio d’AWAKS SOUND qui peut lui aussi profiter de la grande salle. La soirée continue avec la même intensité et ce jusqu’au dernier artiste de la soirée : SOOPA HIGHRATION & KING SNEAZ.

Pour résumer en quelques mots cette soirée : Folie, folie, folie…. C’est tout le talent de X-Ray production que de pouvoir réunir ces artistes de qualités dans une même soirée, avec des surprises et une ambiance formidable rythmée par le Reggae Music.

HERE I COME est une valeur sûre, et c’est certain : les prochaines soirées s’annoncent tout aussi surprenantes et sympathiques donc on espère vous croisez la prochaine fois ! Pour faire simple la HERE I COME #4 c’était ça :

Prochain rendez-vous le vendredi 21/02, plus d’infos ICI 

Crédits Photos : http://reggaesudouest.com/
Crédits Vidéos : http://www.davycroket.com

Publicités

Biga*Ranx – Interview

Publié le

 « Biga*Ranx, un artiste originaire de France qui a fait ses armes en Angleterre ainsi qu’en Jamaïque. Un artiste dont vous risquez d’entendre parler très prochainement, un parcours vraiment atypique pour un jeu de scène déchainé ! 2011 est l’année de la maturité pour Biga*Ranx puisqu’il s’affirme véritablement en tant qu’artiste en signant chez X-Ray Production, rejoignant ainsi Danakil, Elisa Do Brasil, Noble Society ou encore General Levy… Aux côtés de sa nouvelle équipe il se lance véritablement dans la réalisation de son premier opus «On Time» « 

A la suite de son show donné à L’Oésia, le 10 mars à Notre-Dame-d’Oé en compagnie de Elisa Do Brasil ainsi que Noble Society, Biga Ranx nous a accordé du temps pour une petite interview à la fin du concert. Après avoir attendu 15 minutes  à écouter les délires entre Biga et ses compères de Noble Society, le voilà qui vient pour répondre à nos questions.

Enjoy

DavyCroket : Salut Biga, ce soir tu as joué à domicile, ça fait quoi de revenir aux sources ? 

Biga*Ranx : Bonsoir, ce soir ça m’a fait super plaisir de jouer et de revenir chez moi, de voir que le public me soutient depuis le début ; le concert était vraiment sympa malgré un son quelque peu « cathédraleux » ; mais l’ambiance était à son maximum.

La preuve en vidéo :

DavyCroket : Depuis quelques temps tu enchaînes les évènements :  la sortie de ton album « On Time » et sa tournée, victoire du Reggae 2012 dans la catégorie  meilleur album Reggae/dancehall… Tu vis comment tout ça ? 

Biga*Ranx : Franchement je le vis bien (rires) ; on enregistre à fond, on est tout le temps au taquet, entre les clips, les enregistrements, les shows, les projets multiples…

DavyCroket : D’ailleurs à travers tes projets on retrouve diverses influences, mais quel genre de musique écoutes-tu en dehors du reggae ?

Biga*Ranx : Oui c’est vrai, bah au final j’écoute vraiment de tout en fait, de la drum, du dubstep, électro, rap US… Après mon influence majeure reste quand même le reggae, même si au fur et à mesure j’arrive à créer des trucs assez différents du reggae.

Davycroket : Sur scène on a pu voir que tu avais un flow super particulier, comment as-tu découvert ce « don » ? 

Biga*Ranx : En fait ça se travaille. Si tu veux, par rapport au rap c’est pas du tout les mêmes techniques : au niveau de la respiration ou même encore de la mélodie c’est assez différent de l’esprit rap, et c’est quelque chose qui est vraiment venu tout seul.

Davycroket : Pour ma part, je t’ai découvert sur It’s Shame et après je t’ai suivi au fur et à mesure. Comment as-tu rencontré Cotton ? 

Biga*Ranx : En fait on squattait les studios, mais réellement tu vois, on dormait dedans (rires). Et du coup lui il squattait le même studio que nous et il y a des connexions qui se sont faites, à Lootayard, un genre de studio-squat au final (rires).

DavyCroket : J’ai lu que c’est lui qui t’avait donné le surnom de « Ranx », cela signifie quoi ? 

Biga*Ranx : Oui c’est bien Joseph Cotton qui m’a donné le surnom de  « Ranx », en fait c’est le ranking en anglais, le grade si tu veux.

Davycroket : Et la rencontre avec Kanka

Biga*Ranx : Eh bien avec Kanka, c’est venu vraiment assez simplement. C’est lui qui m’a contacté via Ondubground pour participer à son album, et j’ai dit oui direct. On a fait des scènes et pas mal de trucs ensemble, c’est assez cool.

DavyCroket : Là du coup tu as sorti On Time, mais est-ce que tu as d’autres projets en cours ? 

Biga*Ranx : Alors j’ai énormément de projet en cours ; j’ai un projet qui va sortir avec Maffi, un label du Danemark qui produit du reggae 8bit, il y aura aussi l’album On Time remixé par plusieurs Dj tels que : Chinese Man, Dj Aphrodite, State of mind, Elisa Do brasil etc … J’aime vraiment exploiter plusieurs courants musicaux et pouvoir créer des choses autour.

 Voici un extrait du projet avec Maffi :

DavyCroket : Une question d’un internaute : Qu’est ce qu’on peut trouver dans le Mp3 de Biga Ranx ? 

Biga*Ranx : Ouah, c’est une question tellement évidente que c’est pas simple de te sortir des noms comme ça là ha ha. Mais là je pourrais te citer : Raaphael Saadiq, Flight Facilities, Skibadee. Je suis vraiment ouvert à tout, à part peut être un peu moins au rap français, même si c’est vrai qu’en ce moment il y a pas mal de bons trucs qui sortent. Mais j’ai quand même moins d’affinités avec le rap français…

DavyCroket : Et pour finir, comment pourrais-tu définir ton album pour ceux qui ne le connaissent pas encore ? 

Biga*Ranx : Mon album… Ambiance un peu tamisée, en mode killah, et tout ce qui s’en suit si tu vois ce que je veux dire ha ha. Un gros délire positif.

DavyCroket : Je te souhaite une bonne continuation pour la fin de ta tournée en tout cas, et merci de m’avoir accordé du temps ! 

Biga*Ranx : Merci beaucoup  à toi aussi, c’était avec grand plaisir ! Peace.

Merci au personnel de L’Oesia.
Merci à l’équipe de X-Ray Production pour leur sympathie et leur accueil.

Plus d’informations :
http://bigaranx.com/
FACEBOOK : BIGA*RANX , ELISA DO BRASIL , NOBLE SOCIETY.